Retour d’expat : Londres

Retour d’expat : Londres

Commentaires fermés sur Retour d’expat : Londres

Pour ce second retour d’expatrié, on profite du départ de Tiphanie, notre Chargée de mission SMOT, à Londres !

interviewMC vie2

  • Comment as-tu eu l’idée de faire un VIE ?

J’adore voyager et communiquer avec les gens. Après avoir effectué un stage de 3 mois en Irlande à la fin de mon DUT, cela m’a confirmé mon souhait de partir à l’étranger. J’ai donc décidé de chercher du travail à l’étranger dès la sortie de la MIAGE. C’est en parlant de mon projet autour de moi que la notion de VIE est apparue, beaucoup plus facile au niveau des démarches à entreprendre plutôt que de chercher directement un travail à l’étranger.

  • Dans quelle entreprise fais-tu ton VIE ?

J’effectue mon VIE au siège d’HSBC à Londres, dans la salle des marchés en tant que support production pour les traders. C’est un métier qui allie informatique, finance et communication, une très bonne opportunité donc !

  • Comment as-tu trouvé ton contrat ? Tu as signé pour combien de temps ?

J’ai trouvé mon contrat grâce au site www.civiweb.com répertoriant toutes les offres de VIE proposées dans le monde. J’ai postulé à cette offre qui m’intéressait et après plusieurs entretiens, j’ai été embauchée pour un contrat de 18 mois (renouvelable une fois jusqu’à 24 mois).

  • Comment est-ce que ça se passe ?

C’est une expérience très intéressante et enrichissante, tant pour la langue anglaise (que l’on est sûre d’améliorer, pas le choix dans un environnement anglais !) que pour la communication, la découverte d’un nouveau domaine et le partage avec les gens. Ici tout le monde est très accueillant et sympathique, ça donne envie de se mettre au boulot !

  • Comment as-tu trouvé un hébergement ?

J’avais d’abord réservé depuis la France un logement provisoire (sur www.airbnb.fr) pour 3 semaines, pour éviter d’ajouter au stress du début la recherche de logement. J’ai donc pris le temps ensuite de visiter des colocations (étant sur place c’était beaucoup plus facile). Pour ma part, j’ai trouvé mon bonheur sur www.spareroom.co.uk, site qui propose de nombreuses offres.

  • Financièrement, comment est la vie là-bas ?

Chère ! Londres est une des villes les plus chères au niveau du logement (elle dépasse largement Paris…), mais les salaires s’en ressentent en conséquence donc ça compense. Il ne faut pas comparer avec les prix en France sinon il y a de quoi déprimer, mais le statut de VIE tient compte de la situation géographique dans la rémunération, cela nous assure donc un bon niveau de vie, on n’est pas à plaindre !

  • Et niveau perso, tu as pu te faire de nouveaux amis ?

On trouve beaucoup de français à Londres (trop à mon avis !), mais il y a beaucoup de diversité ici. Les gens sont très sympathiques et ouverts d’esprits, on peut donc faire tous types de rencontres, mais de là à se faire de « vrais amis », mes 2 petits mois londoniens ne suffisent pas encore. En tout cas, partir vivre à l’étranger et côtoyer toutes les nationalités permet d’acquérir une certaine ouverture d’esprit et de relativiser sur ce qui est essentiel !

  • La différence de culture n’est-elle pas un frein à l’intégration ?

Non, du tout ! Certes, il ne faut pas se cantonner à sa « douce France » et critiquer tout ce qui est différent sinon on aura du mal à s’intégrer. Mais Londres est cosmopolite, et au contraire si on apprend à s’ouvrir aux autres et à comprendre les gens, c’est un atout (et, avouons-le : c’est toujours la bonne excuse !)

  • Un commentaire, un conseil ou toute autre chose à rajouter ? 

Si vous hésitez à partir à l’étranger… Partez ! Tentez l’expérience et vous ne serez pas déçus. C’est une opportunité qui ne se présente pas tout le temps, et ça vaut le coup !

Quand on veut, on peut 😉

  • Tu as été chargée de mission à MIAGE Connection cette année, est-ce que tu penses à ta famille miagiste ?

Évidemment ! Je suis les actualités plus que jamais et j’avoue que voir les événements MC (ou JNM…) se profiler sans pouvoir y assister est assez frustrant. Mais heureusement, je peux compter sur les miagistes pour venir me rendre visite et me dépayser avec leurs accents des quatre coins de la France (même si le toulousaing reste le meilleur ;)). See you !

Réseaux sociaux

Nos partenaires

Back to Top