Comment et pourquoi promouvoir les sciences et les techniques auprès des femmes ?

Comment et pourquoi promouvoir les sciences et les techniques auprès des femmes ?

Commentaires fermés sur Comment et pourquoi promouvoir les sciences et les techniques auprès des femmes ?

Cet article fait partie d’un ensemble à propos de la place des femmes dans les sciences et plus particulièrement l’informatique que nous souhaitons partager via la newsletter de MIAGE Connection. Toutes remarques et idées sont les bienvenues.

 

Alors que la proportion filles – garçons reste équilibrée (mais améliorable) au lycée avec 57.7% de garçons contre 46.3% de filles dans les filières scientifiques, beaucoup d’entre elles ne poursuivent pas dans ce domaine après l’obtention de leur baccalauréat. Dans les classes préparatoires aux grandes écoles par exemple, les filles représentent 74% des élèves dans les filières littéraires contre 29% dans les filières scientifiques.

image00

image01

Selon les filières, un écart important peut être constaté. De nombreux gouvernements, institutions internationales, associations, personnalités travaillent aujourd’hui à rétablir un équilibre. Bien que nous nous intéresserons ici à la place des femmes en sciences, il est important d’être conscient du déséquilibre existant également pour les hommes dans certaines filières et métiers (maïeuticien, vétérinaires, écrivains, …). Des progrès ont déjà été réalisés (dans les filières informatiques par exemple) mais la route est encore longue.

 

Au delà de ça, la demande en personnel technique dans le monde professionnel est de plus en plus importante, notamment avec l’explosion des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication). Des études prospectives permettant d’évaluer les besoins futurs en personnel ont identifié les “personnels d’études et de recherche” et les “experts en informatique et télécommunications” comme des emplois associés à une demande en forte croissance.

 

Le déséquilibre s’explique en grande partie par des préjugés et stéréotypes profondément ancrés. Les enseignants et enseignantes peuvent, sans en être réellement conscients, encourager plus facilement les garçons à poursuivre des études scientifiques et techniques. Il convient donc d’agir auprès de tous : parents, élèves, monde éducatif, …

 

Les actions de sensibilisation peuvent prendre de nombreuses formes : interventions dans les lycées, participations à des forums d’orientation, diffusions de plaquettes et vidéos, interviews ou portraits de femmes scientifiques, sensibilisations contre les préjugés, …

 

Plus de détails seront ultérieurement fournis sur les futures actions en partenariat avec MIAGE Connection. En attendant, nous vous encourageons à lire le document “Les femmes et les sciences, au delà des idées reçues” disponible ici et à signer le “Manifeste Pour les Femmes et la Science”. Le site de l’association “Femmes & Sciences” regorge d’informations et de documentations pour les plus curieux.

 

Pour conclure cet article, une petite vidéo (en anglais, nos excuses aux francophones) à propos de “5 Badass Women Who Changed The World Of Science” dans laquelle vous reconnaitrez Ada Lovelace, à qui un portrait a été consacré dans la newsletter de juin.

Réseaux sociaux

Nos partenaires

Back to Top