Actualités

  • Jobletter n° 58 – Juillet 2019
    Commentaires fermés sur Jobletter n° 58 – Juillet 2019
    # JOBLETTER°58 – Juillet 2019 #

    EDITO

    Bonjour à tous, été rime avec recherche d’une mission pour l’année prochaine. MIAGE Connection souhaite vous accompagner au mieux et c’est pourquoi nos partenaires, Sopra Steria et Deloitte, vous proposent des offres d’emploi, d’alternance ou de stage à ne manquer sous aucun prétexte. En espérant que tout vous réussisse.

    Miagistement,

    Le Bureau MIAGE Connection.

    Présentation des partenaires

    Sopra Steria, propose l’un des portefeuilles d’offres les plus complets du marché : conseil, intégration de systèmes, édition de solutions métier, infrastructure management et business process services.

    Pour contribuer à ses objectif ambitieux, Sopra Steria accueille chaque année plus de 1350 stagiaires et alternants dans l’optique de les recruter en CDI à l’issue. Au-delà des compétences, le Groupe cherche des talents qui partageront ses valeurs humaines, qui seront capables de s’intégrer rapidement à ses équipes et qui auront à cœur de s’investir sur ses projets.

    Fort de plus de 40 000 collaborateurs dans plus de 20 pays, le Groupe Sopra Steria accueillera plus de 2700 nouveaux collaborateurs en France en 2017.

    Plus d’informations sur : www.soprasteria.com

    Deloitte est le premier Cabinet de conseil et d’audit en France et dans le monde. Avec 11 300 collaborateurs en France, il accompagne des entreprises de toutes tailles dans leurs enjeux de croissance et de transformation.

    Pour répondre à l’évolution constante de l’environnement économique, Deloitte accélère la transformation de ses métiers à travers des acquisitions ciblées, le recrutement de profils diversifiés, le développement de ses talents et une politique d’innovation ambitieuse. Avec 2 300 recrutements en CDI dont deux tiers de jeunes diplômés sur l’exercice 2017-2018, Deloitte est l’un des principaux recruteurs en France. 1 500 stagiaires et alternants rejoindront également le cabinet.

    En 2018, Deloitte prévoit de recruter 30% d’ingénieurs.

    A ce jour, plus de 300 postes sont à pourvoir à Paris et en régions sur le site carrière : www.deloitterecrute.fr (des auditeurs avec des profils analytics, ainsi que des Consultants Juniors IT, SI, Finance, des data scientists, des experts en cybersécurité, en blockchain ou en digital, des chefs de projets, des ingénieurs spécialisés dans le développement durable, supply chain, et l’agroalimentaire, etc.).

    Alternance – Analyste Cybersécurité H/F

    Alternance
    Toulouse

    Lire la suite.

    Alternance – Pilotage de projet PMO H/F

    Stage de fin d’études ou Alternance
    Ile-de-France

    Lire la suite.

    Alternance – Ingénieur Logiciel dans la Sécurité Intérieure – JAVA/J2EE – H/F

    Alternance
    Nantes

    Lire la suite.

    Alternance – Ingénieur Études et Développement Angular/Java – H/F

    Alternance
    Nantes

    Lire la suite.

    Stagiaire Audit des Systèmes d’Information (H/F)

    CDI – Stage
    Paris – La Défense

    Lire la suite.

    Auditeur junior des Systèmes d’Information (H/F)

    CDI – Jeune Diplômé
    Paris – La Défense

    Lire la suite.

    Stagiaire Cyber Sécurité (H/F)

    Stage de fin d’études
    Paris – La Défense

    Lire la suite.

    Consultant Cyber – Réponse à Incidents et Forensics (H/F)

    CDI – Expérimenté
    Paris – La Défense

    Lire la suite.

    Consultant junior Offensive Security Center (H/F)

    CDI – Jeune Diplômé
    Neuilly-sur-Seine

    Lire la suite.

    Consultant IAM (Identity and Access Management) (H/F)

    CDI – Expérimenté
    Paris – La Défense

    Lire la suite.

    Stagiaire Gouvernance et Compliance Cyber Sécurité (H/F)

    Stage
    Paris – La Défense

    Lire la suite.

    Consultant Gouvernance et Compliance Cyber Sécurité (H/F)

    Stage
    Paris – La Défense

    Lire la suite.

    Read more
  • Protégé : Retour sur le Winter 2k19
    Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

    Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

    Read more
  • Bulletin d’été 2019
    Aucun commentaire sur Bulletin d’été 2019

    C’est l’automne, et cette saison signe la fin de la phase d’intégration des nouveaux étudiants en MIAGE.

    Ce nouveau bulletin météo est consacré à la rentrée et revient sur l’actualité des associations jusqu’à novembre. Nous vous souhaitons à tous de passer une bonne fin d’année, et vous donnons rendez-vous cet hiver pour un nouveau bulletin dédié à la période de fêtes !

    Read more
  • Retour sur le MIC 12.0
    Commentaires fermés sur Retour sur le MIC 12.0

    Le MIAGE Intensive Camp (MIC), marquant le début de l’année scolaire, est l’événement important pour les nouveaux arrivants en cursus MIAGE, propice pour les néo-associatifs de se former sur les différents domaines associatifs qu’ils vont rencontrer par la suite. Cette année, après avoir organisé le MIC 10.0 il y a deux ans, les trois associations aix-marseillaises, MIAGE +, Junior MIAGE Concept Aix-Marseille et l’AMAM nous ont permis de nous retrouver dans leur magnifique ville pour le MIC 12.0 mais toujours pas 15.

    Comme toujours, nous nous sommes retrouvés le vendredi soir et la soirée a permis aux habituels de se retrouver et aux nouveaux de s’intégrer. Le lendemain, la journée a commencé par le traditionnel tour de réseau des associations adhérentes. La nouveauté, cette année : il a été ouvert aux associations non-adhérentes nous permettant de s’intéresser à leurs actualités.

    Le samedi, toute la journée, les associatifs miagistes ont pu se former sur les différentes thématiques associatives. Cette année, nous avons innové en intégrant de nouvelles thématiques hors-associatives tels que la sensibilisation au Handicap et la professionnalisation avec la relecture des CV. Le partenaire de notre événement, Jce du Pays d’Aix, a également organisé un Escape Game afin de sensibiliser les participants sur le Développement Durable. Différents temps d’échanges ont également été organisés entre les administrateurs, Junior-Entrepreneurs et alumni, afin de préparer l’assemblée générale et/ou de discuter de divers problématiques rencontrées. La FAMI (Fédération Aix-Marseille Interasso), également présente lors de l’événement, a participé à une formation sur le affaires académiques, promouvant ainsi le double maillage fédérations de territoire et de filière.

    Après, cette journée plus que productive s’est poursuivie dans le centre-ville d’Aix-en-Provence avec les jeux de cohésion organisés par les associations organisatrices. Un moment traditionnel afin que les participants puissent décompresser et apprendre à se connaître après cette dure journée de travail.

    Une fois les jeux terminés, nous avons pu profiter d’une soirée avec un buffet préparé par le traiteur 3 OEUFS dans un somptueux cadre offert par la salle du Complex. Durant cette soirée, nous avons eu l’honneur de recevoir Jean Caussanel, directeur de la MIAGE d’Aix-Marseille, pour un discours autour de notre formation et sur l’importance de nos associations dans la vie étudiante miagiste.

    Avant de nous quitter, nous nous sommes retrouvé pour l’assemblée générale extraordinaire où des sujets ont été évoqués comme l’attestation de nos nouveaux formateurs, l’insertion professionnelle en MIAGE, les différents projets de la fédération et le bilan de mi-mandat du Bureau National.

    Nous remercions MIAGE+, JMC AM et l’AMAM pour l’organisation, Jean Caussanel pour sa présence, Jce du Pays d’Aix et la FAMI pour leur collaboration à l’organisation de l’événement et à la FAGE et l’AFNEUS pour leur participation.
    Pour finir, nous remercions Y&M Photography et Michel Chrétien d’avoir immortalisé l’événement.

    Read more
  • Témoignage de Vincent Cordonnier, premier directeur de la MIAGE de Lille
    Commentaires fermés sur Témoignage de Vincent Cordonnier, premier directeur de la MIAGE de Lille

    La formation MIAGE fête bientôt ses 50 ans. A cette occasion, MIAGE Connection a souhaité rencontrer M. Cordonnier. Aujourd’hui retraité, Vincent Cordonnier fut l’un des universitaires à l’origine de ce grand projet, Docteur en Informatique à l’Université de Dauphine avant de devenir premier Directeur de la MIAGE de Lille, il nous livre ici son témoignage.

    Bonjour Monsieur Cordonnier. Pouvez-vous nous raconter comment est née la formation MIAGE ?

    Je venais de passer ma thèse en informatique et mon patron ne m’a guère laissé de choix : je devais prendre un poste de professeur à Dauphine. Créée en 1968 avec un peu de précipitation, elle avait un grand enthousiasme pour promouvoir de nouveaux modèles d’enseignement supérieur. Toutefois, les informaticiens étaient peu nombreux parmi les économistes et juristes qui étaient majoritaires. Nous n’avions validé que deux filières : une antenne de l’Institut de Programmation et quelques modules dans un DEA, l’ancêtre du master de recherche.

    Il fallait construire quelque chose de plus consistant et Dauphine y incitant, nous avons identifié l’informatique de gestion comme une possibilité prometteuse. Notre principal soucis était de valider le concept d’une formation à cheval sur deux disciplines. J’ai pu revenir à Lille deux ans après et cette idée a pris de la consistance. J’ai proposé, à titre expérimental, un module «d’informatique de gestion» comme une option d’une maîtrise à forte dominante théorique. C’était l’ancêtre de la MIAGE. Je ne sais où a été inventé le sigle de la MIAGE mais les contacts que nous avions avec plusieurs universités ont abouti à un projet assez bien formaté et surtout porté au niveau national.

    Dauphine vous a incité à construire de nouvelles formations, l’Université de Lille était elle aussi ouverte à l’idée d’allier informatique et gestion au sein d’un même cursus ?

    A l’époque, la formation des chercheurs et des enseignants du secondaire prévalait dans le modèle dispensé par l’université des Sciences et Technologies de Lille. La notion même de formation professionnelle était une révolution tout comme l’idée d’une filière bi-disciplinaire qui paraissait au mieux saugrenue, au pire inacceptable. Pourtant la MIAGE a bénéficié d’appuis très forts : la présidence de l’université qui en avait compris le potentiel mais surtout, le directeur de l’IAE.

    Mais c’est du Ministère qu’est venu le concours le plus déterminant : la validation nationale du concept, l’accord donné à Lille pour le lancer sur place et des moyens en postes et en financement. Cela a permis que la MIAGE de Lille démarre; c’était je crois à la rentrée 1972-1973 : Nous étions quatre à la porter mais nous avons pu trouver, à l’intérieur et à l’extérieur de l’université les indispensables concours qui rendaient le projet crédible; mieux même, réaliste.

    La formation MIAGE a-t-elle tout de suite été une réussite ?

    La première promotion de la MIAGE de Lille comptait six étudiants. Alléchés par une offre de formation qui n’existait que sur le papier, ils nous ont fait confiance. Ce sont eux qui, en essuyant les plâtres, en acceptant les approximations et les erreurs d’une maquette et de son implémentation laborieuse, ont donné à la MIAGE son crédit et sa réelle originalité. Je souhaite mentionner leur rôle dans le succès d’une formation dont ils ont été, au même titre que les membres de l’équipe pédagogique, les pionniers. Car il y a bien eu quelques inévitables ratés : des horaires ingérables, des enseignants hors sujet, des thèmes importants sans enseignants et parfois des étudiants un peu perdus qui se demandaient où ils allaient. S’il me fallait aujourd’hui trouver une illustration à la phrase connue sur le fait « d’espérer pour entreprendre et de réussir pour persévérer », c’est à la MIAGE que je songerais.

    Votre première promotion comptait 6 personnes, comment cela a t-il évolué avec le temps ?

    Par la suite, les effectifs ont augmenté mais pas aussi rapidement que les candidatures et il est devenu impératif de mettre en place une sélection. Au bout de cinq années d’existence, la MIAGE offrait trente places mais il y avait plus de deux cent candidats. Nous avons adopté quelques règles qui semblaient s’inscrire dans l’esprit de la formation: Puisque la MIAGE était multi-disciplinaire, le recrutement devait l’être également. Les candidats pouvaient donc provenir de filières scientifiques mais aussi de filières économiques, voire de Sciences Sociales. Cette décision a eu deux conséquences importantes :

    – La première, c’est qu’il était impossible d’organiser un concours d’entrée ou toute variante de ce modèle puisque nous reconnaissons comme candidats légitimes au recrutement des étudiants provenant de filières très diverses. Nous avons donc imaginé un recrutement sur dossier ; mais devant le nombre élevé d’excellents dossiers, nous avons dû ajouter un entretien, probablement le meilleur indice de motivation.

    – La seconde est qu’il a fallu ajouter des modules de mise à niveau à côté des modules officiels du programme. Pour cela mais aussi pour rémunérer les enseignants venant de l’extérieur, il fallait accroître les ressources financières.

    Une fois la promotion financée, elle a fini par convaincre ?

    Après quelques années d’existence, la MIAGE avait pris sa place dans l’offre de formation de l’université et il avait semblé opportun de conforter l’image de cette formation en organisant une remise officielle de diplôme. J’avais sollicité le PDG de la Redoute, Jean-Claude Sarrazin, pour être le parrain de cette promotion. La Redoute était alors numéro un dans ce que l’on aurait pu appeler le «La-posteCommerce», ancêtre du E-commerce actuel : La vente par correspondance. Elle faisait déjà un usage intensif de l’informatique. En s’adressant aux étudiants, Jean-Claude Sarrazin a dit en substance : « Dans les métiers que vous vous préparez à exercer, vous ne verrez jamais les personnes qui bénéficieront de vos services. Vous ne manipulerez que leurs représentations numérisées. Elles sont abstraites, incomplètes, statistiquement vraies mais individuellement fausses. Rappelez-vous que derrière les fichiers que vous manipulerez, il y a toujours des hommes et des femmes ». Je crois que ces propos tenus dans la fin des années 70 étaient prophétiques : La question ne se pose plus seulement aujourd’hui à l’échelle d’une entreprise mais de la société toute entière.

    Comment s’est déroulé la mise en place de la formation continue ?

    Quelques années après avoir lancé la MIAGE en formation initiale, nous avons été sollicités pour l’étendre à une offre de formation continue. Il a fallu mettre en place un cycle préparatoire. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le service de formation continue de l’université. Nombre de candidats n’avaient pas le niveau requis. Passer un an voir plus pour se préparer à entrer en MIAGE; être astreint aux cours du soir et du samedi, il s’agissait là d’un parcours du combattant. Beaucoup ont abandonnée en cours de route. Mais même parmi ceux qui n’ont pas été capables d’aller jusqu’au bout, j’ai pu observer un taux élevé de succès; non pas pour des diplômes mais pour une valorisation personnelle. L’effort fourni, les sacrifices parfois, en terme de loisirs mais surtout les exigences de la filière ont souvent servi de tremplins pour de nouvelles orientations, de nouvelles perspectives, presque toujours un nouveau regard sur la vie professionnelle.

    Dans un monde dont l’évolution est de plus en plus rapide et pour une discipline comme l’informatique où les changements sont plus significatifs qu’ailleurs, il est vraisemblable que la formation continue aura à jouer un rôle majeur. La formation continue, plus encore que la formation initiale doit se réformer. J’aimerais que les MIAGE là encore, jouent le rôle de pionnier qu’elles ont si bien endossé il y a cinquante ans. Les progrès ne sont pas affaire de mots mais d’idées.

    Afin de garantir la qualité et l’identité de la formation au niveau national, on entend souvent parler du « label » MIAGE. Comment est-il né ?

    Au cours des années 70, les MIAGE se sont multipliées et le Ministère estimait qu’il fallait un outil de concertation et de coordination. L’institution s’appelait la commission pédagogique nationale, la CPN. L’établissement des programmes, les pondérations entre matières, les modalités du contrôle des connaissances, l’importance et les modalités des stages étaient fixées par la CPN. Elle se réunissait souvent avec les responsables des formations et ces échanges se sont révélés très fructueux. En confrontant nos expériences, nous avons non seulement construit tous ensemble un standard reconnu mais nous avons assuré une réelle promotion de la filière. La MIAGE n’était plus une spécificité de Lille, Dauphine ou Toulouse; elle était une formation à part entière; elle avait sa spécificité, sa reconnaissance et son label au niveau national.

    Merci beaucoup Monsieur Cordonnier pour votre témoignage. Avez-vous un dernier mot pour la fin ?

    La MIAGE fut un déclencheur pour convaincre l’université de l’importance des filières professionnelle. Elle a servi de modèle en associant le monde de l’entreprise à la formation des étudiants. Elle a démontré la richesse d’une formation pluridisciplinaire. La MIAGE de Lille fut par exemple la première formation à introduire des cours d’anglais dans ses programmes.

    Ma seconde remarque tient à une initiative que j’ai prise bien plus tard, pour tout dire après ma retraite. J’ai proposé à l’université d’organiser des rencontres informelles entre étudiants et représentants du monde économique. Elles duraient deux heures et chacun s’y exprimait librement. Peu d’étudiants de la MIAGE de Lille ont fréquenté ces rencontres. Cela ne m’a guère surpris : ils n’en ont pas besoin. L’informatique embauche plus que certaines autres branches. Mais il est également clair que ceci est le résultat d’un enseignement en partie fait par des représentants du monde économique. Ils sont là pour apporter des savoirs mais également pour témoigner de ce qu’est leur activité, de ce que sont leurs contraintes, leurs attentes. Les fréquenter représente pour les étudiants une occasion exceptionnelle de commencer à apprendre un métier et pas seulement des techniques. Tout le monde connait l’origine du mot INFORMATIQUE,. On sait moins que le mot GESTION vient du latin mot GERERE : FAIRE. Concevoir, réaliser, maîtriser, évaluer les outils numériques qui FONT…. Que la perspective est belle.

    Propos recueillis et retravaillés par Emeric Barrau, VP Alumni, et Anthony Nascimento, VP Publications, en mai 2019

    Read more
  • Retour JNM 2019
    Commentaires fermés sur Retour JNM 2019

             

              Un mois après les JNM de Rennes qui se sont déroulées du 5 au 8 juin 2019, le bureau et moi-même souhaitions faire un petit retour sur notre voyage en Bretagne pendant ces 4 jours de folie sous le thème “Celtic Edition”.

              Nous remercions chaleureusement l’organisation de ces JNM qui s’est investie pendant près d’un an pour nous offrir une expérience inoubliable.

              Au cours de ces journées, nous avons eu l’occasion d’assister à des conférences et de participer à des activités ainsi qu’au traditionnel gala.

    Mercredi 5 juin

            “En Bretagne, il pleut tout le temps”, ce petit cliché sur la région n’a pas pu être vérifié pendant ces journées. Malgré les prévisions, le temps s’est plus ou moins maintenu du début à la fin. C’est sous ce temps correct que nous avons été accueilli par nos suiveurs pour la durée des JNM.

              Le début de l’après-midi a été marqué par l’ouverture des JNM réalisée par Mickaël Foursov, Simon Malinowski et Alexandre Henriot. Ensuite, nous avons eu le droit à différentes conférences réalisées par les partenaires de cet événement : sur le Big Data, l’Intelligence Artificielle et le Green IT.

            Après un petit passage dans nos hôtels respectifs répartis dans Rennes, nous nous sommes rejoints à la Soirée Excalibur réalisée par l’organisation qui nous a permis de nous retrouver et de goûter les fameuses galettes saucisses.

    Jeudi 6 juin

             La journée de jeudi a commencé avec un réveil musical breton au son de la cornemuse. Se sont ensuite déroulés les concours vidéo et t-shirt, concours gagné par Sorbonne pour les t-shirt et Evry pour la vidéo. Nous tenons à ajouter une mention spéciale à l’organisation de Rennes qui avait également réalisé une très belle vidéo. Deux autres conférences ont suivi sur le Big Data et l’innovation.

             La journée s’est poursuivie avec les activités Entreprises, moment privilégié pendant lequel nous pouvions échanger avec les partenaires de l’événement. Des activités aux accents bretons ont ensuite été réalisées avant d’aller rejoindre la BIG qui nous avait concocté une soirée aux petits oignons.

    Vendredi 7 juin

             Après un petit-déjeuner, nous avons pu assister aux dernières conférences de ces JNM sur la réalité virtuelle, l’innovation et l’IOT.

             Malgré quelques gouttes de pluie, des jeux de cohésion ont été réalisés au sein de l’université durant l’après-midi. Déguisements, recherche de canards et d’autres activités nous ont permis de discuter avec les autres miagistes présents.

             Le soir, c’était l’occasion pour tous de sortir nos plus belles tenues pour le traditionnel gala. Un orchestre traditionnel, le Fest Noz, des magiciens et le DJ ont rythmé la soirée jusqu’à 2 heures du matin.

              Les filles ont été mises à l’honneur grâce à la célèbre photo représentant la place des femmes en MIAGE.

    Samedi 8 juin

              Après 3 jours riches en émotions, nous avons pu continuer à nous amuser avec des jeux bretons. Nous avons pu nous revoir une dernière fois avant de repartir vers nos contrées respectives.

              Toute l’équipe de MIAGE Connection est heureuse d’avoir pu participer à ces JNM et remercie grandement l’équipe organisatrice de Rennes. On se dit à l’année prochaine pour les JNM 2020 qui auront lieu à Bordeaux courant mai-juin 2020.

              On se revoit très vite pour de nouvelles aventures !

           Anthony Nascimento – VP Publications MIAGE Connection

    Read more
  • Bulletin de printemps 2019
    Commentaires fermés sur Bulletin de printemps 2019

    Afterwork, vacances et barbecues. Voilà ce qui compose en grande partie cette météo des MIAGE, couvrant les événements réalisés par les associations miagistes depuis mars.
    Nous vous souhaitons à tous de passer un bon été, rendez-vous à l’automne pour le prochain bulletin dédiée à la rentrée et l’intégration !

    Read more
  • Jobletter n° 57 – Avril 2019
    Commentaires fermés sur Jobletter n° 57 – Avril 2019
    # JOBLETTER°57 – Avril 2019 #

    EDITO

    Bonjour à tous, les vacances se rapprochent et avec eux, le soleil commence à pointer le bout de son nez. Cela signifie pour certains du début des recherches pour une future alternance ou un futur emploi. Nous souhaitons vous aider avec Sopra Steria, l’un des partenaires de MIAGE CONNECTION.

    Vous trouverez dans cette jobletter 5 offres d’alternance qui, nous l’espérons, vont vous aider dans vos recherches.

    Miagistement,

    Le Bureau MIAGE Connection.

    Présentation des partenaires

    Sopra Steria, propose l’un des portefeuilles d’offres les plus complets du marché : conseil, intégration de systèmes, édition de solutions métier, infrastructure management et business process services.

    Pour contribuer à ses objectif ambitieux, Sopra Steria accueille chaque année plus de 1350 stagiaires et alternants dans l’optique de les recruter en CDI à l’issue. Au-delà des compétences, le Groupe cherche des talents qui partageront ses valeurs humaines, qui seront capables de s’intégrer rapidement à ses équipes et qui auront à cœur de s’investir sur ses projets.

    Fort de plus de 40 000 collaborateurs dans plus de 20 pays, le Groupe Sopra Steria accueillera plus de 2700 nouveaux collaborateurs en France en 2017.

    Plus d’informations sur : www.soprasteria.com

    Alternance – Ingénieur Full Stack (H/F)

    ALTERNANCE
    Durée : 1 an
    Niveau : Master 2
    Ile-de-France

    Lire la suite.

    Alternance – Développeur JAVA NODE ANGULAR (H/F)

    ALTERNANCE
    Niveau : préparation Bac +5
    Ile-de-France

    Lire la suite.

    Alternance – UI / UX Designer (H/F)

    ALTERNANCE
    Niveau : Master 1
    Ile-de-France

    Lire la suite.

    Ingénieur développement (H/F)

    ALTERNANCE
    Niveau : Bac +2 minimum
    Ile-de-France

    Lire la suite.

    Alternance – Intégrateur de progiciel de gestion des crédits chez une grande banque européenne (Crédit, Java, SQL, Oracle)

    ALTERNANCE
    Niveau : Master 1/2
    Ile-de-France

    Lire la suite.

    Read more
  • Jobletter n° 56 – Mars 2019
    Commentaires fermés sur Jobletter n° 56 – Mars 2019
    # JOBLETTER°56 – Mars 2019 #

    EDITO

    Bonjour à tous, vous êtes beaucoup à être en recherche de stage, d’alternance ou d’emploi. MIAGE Connection souhaite vous accompagner au mieux et c’est pourquoi nos partenaires, Sopra Steria et Deloitte, vous proposent des offres d’emploi ou de stage à ne manquer sous aucun prétexte. En espérant que tout vous réussisse.

    Miagistement,

    Le Bureau MIAGE Connection.

    Présentation des partenaires

    Sopra Steria, propose l’un des portefeuilles d’offres les plus complets du marché : conseil, intégration de systèmes, édition de solutions métier, infrastructure management et business process services.

    Pour contribuer à ses objectif ambitieux, Sopra Steria accueille chaque année plus de 1350 stagiaires et alternants dans l’optique de les recruter en CDI à l’issue. Au-delà des compétences, le Groupe cherche des talents qui partageront ses valeurs humaines, qui seront capables de s’intégrer rapidement à ses équipes et qui auront à cœur de s’investir sur ses projets.

    Fort de plus de 40 000 collaborateurs dans plus de 20 pays, le Groupe Sopra Steria accueillera plus de 2700 nouveaux collaborateurs en France en 2017.

    Plus d’informations sur : www.soprasteria.com

    Deloitte est le premier Cabinet de conseil et d’audit en France et dans le monde. Avec 11 300 collaborateurs en France, il accompagne des entreprises de toutes tailles dans leurs enjeux de croissance et de transformation.

    Pour répondre à l’évolution constante de l’environnement économique, Deloitte accélère la transformation de ses métiers à travers des acquisitions ciblées, le recrutement de profils diversifiés, le développement de ses talents et une politique d’innovation ambitieuse. Avec 2 300 recrutements en CDI dont deux tiers de jeunes diplômés sur l’exercice 2017-2018, Deloitte est l’un des principaux recruteurs en France. 1 500 stagiaires et alternants rejoindront également le cabinet.

    En 2018, Deloitte prévoit de recruter 30% d’ingénieurs.

    A ce jour, plus de 300 postes sont à pourvoir à Paris et en régions sur le site carrière : www.deloitterecrute.fr (des auditeurs avec des profils analytics, ainsi que des Consultants Juniors IT, SI, Finance, des data scientists, des experts en cybersécurité, en blockchain ou en digital, des chefs de projets, des ingénieurs spécialisés dans le développement durable, supply chain, et l’agroalimentaire, etc.).

    Alternance – Ingénieur Études & Développement J2EE H/F

    Alternance
    Lille

    Lire la suite.

    Alternance – Ingénieur Full Stack – H/F

    Alternance
    Ile-de-France

    Lire la suite.

    Alternance – Ingénieur études et développement .NET – H/F

    Alternance
    Lille

    Lire la suite.

    Développeur JAVA JEE (H/F)

    CDI
    Orléans

    Lire la suite.

    Cyber analyste sécurité applicative (H/F)

    CDI
    Ile-de-France

    Lire la suite.

    Auditeur senior des Systèmes d’Information (H/F)

    CDI – Expérimenté
    Marseille

    Lire la suite.

    Auditeur junior des Systèmes d’Information (H/F)

    CDI – Jeune Diplômé
    Marseille

    Lire la suite.

    Stagiaire Transformation de la Fonction Finance Banque & Assurance (H/F)

    Stage
    Paris

    Lire la suite.

    Consultant junior / Consultant Transformation de la Fonction Finance (H/F)

    CDI – Expérimenté
    Paris

    Lire la suite.

    Read more

Réseaux sociaux

Back to Top